Recherchez sur notre blogue

Recherche  

  • Parcours d
  • Les Jeux de Bri-Bri Inc. |  Des mots plein la bouche
  • L
 
         
 
 


RetourQuestions et réponses – Mon enfant apprend deux langues

Voyant plusieurs enfants bilingues en clinique, beaucoup de questions me sont posées par des parents inquiets, demandant « Mon enfant apprend plusieurs langues, que dois-je faire? ». Voici un article qui résume leurs questionnements et qui répondra peut-être à certains des vôtres.

D’abord, pour se comprendre, voici la définition des acronymes parfois utilisés dans l’article:

L1 = langue maternelle

L2= langue seconde

Q : Le plus tôt il apprend, le mieux c’est?

R : Ce n’est pas nécessairement vrai; aucune étude ne le prouve.

Une idée préconçue par rapport à l’apprentissage d’une deuxième langue est que plus l’enfant apprend tôt, mieux c’est. En effet, à l’âge scolaire, vers 8 ans, l’enfant apprendra avec une conscience de l’importance d’utiliser la deuxième langue et démontrera de meilleurs résultats à long terme. Également, à l’adolescence, l’apprentissage se fait de façon explicite, notamment au niveau du vocabulaire. L’anglais, par exemple, étant une langue largement utilisée dans les médias, le divertissement et les réseaux sociaux, apparait souvent chez les adolescents qui ne parlaient pas la langue, à force d’être en contact avec ces aspects si « importants » de leur vie!

Attention! Cela ne veut pas dire que l’apprentissage précoce est mauvais, mais simplement qu’il ne faut pas nécessairement forcer les enfants à apprendre une langue qui n’est pas dans leur environnement, ni les parents à parler une langue qu’ils ne maîtrisent pas. Le seul aspect qui pourrait bénéficier de l’apprentissage précoce d’une langue est la prononciation. Encore là, ne vous pressez pas : si vous vous forcez à parler une langue que vous ne maîtrisez pas pour l’apprendre à votre enfant, votre prononciation sera mauvaise, et donc celle de votre enfant le sera également.

Q : Quelle est la meilleure façon d’apprendre à mon enfant une langue?

R : Restez naturels!

Si vous parlez naturellement votre langue maternelle à la maison, faites-en autant avec votre enfant. Il est très important que votre enfant ait une base solide dans sa langue maternelle (L1) pour apprendre une seconde langue (L2) plus tard. Plus sa base de L1 est solide, plus il pourra y ajouter des blocs de L2 avec confiance. Si le milieu de l’enfant est naturellement bilingue, l’enfant apprendra naturellement les deux langues, alors restez naturels également.

Q : Mon enfant apprend une 2e langue à l’école, dois-je commencer à lui parler cette langue?

R : Non.

Si le milieu est monolingue L1 à la maison et que l’enfant commence à apprendre une L2 à l’école, continuez à lui parler en L1. La L2 ne doit pas remplacer la L1, car la perte de la L1 nuira au développement de la L2.

Q : Être un enfant bilingue, est-ce comme être deux enfants monolingues en un?

R : Oui et non.

L’enfant bilingue qui apprend deux langues en même temps développe ses habiletés dans les deux langues de façon similaire, mais différente des enfants qui parlent une de ces deux langues.

Similaire, comment? Le développement langagier global chez un bilingue suivra le même « pattern » que celui d’un enfant monolingue. Aussi, un enfant bilingue qui est exposé à une langue environ 40-60% du temps est comparable à un enfant monolingue parlant uniquement cette même langue.

Différent, comment? Un enfant est rarement exposé aux deux langues de façon égale. Donc, les deux langues de l’enfant bilingue se complèteront pour lui donner un profil distinct. Par exemple, s’il parle L1 et L2, il aura un vocabulaire en L1 inférieur à celui d’un enfant qui parlerait seulement cette L1, et un vocabulaire en L2 inférieur à celui d’un enfant qui parlerait uniquement cette L2. Mais, si on met le vocabulaire des deux langues ensemble (L1+L2), l’enfant bilingue aura un vocabulaire total un peu plus grand que celui d’un enfant qui parle seulement L1 ou L2. Aussi, les deux langues peuvent être « spécialisées » au niveau d’un thème de vocabulaire en particulier. Par exemple, si l’enfant bilingue utilise davantage le français à l’école et l’anglais à la maison, il connaîtra davantage les termes éducatifs (formes, couleurs, etc.) en français et les termes de la routine quotidienne (termes du bain, vêtements, aliments, etc.) en anglais.

Q : Mon enfant et son ami ont toujours été dans les mêmes classes, pourquoi n’ont-ils pas le même niveau de bilinguisme?

R : Plusieurs facteurs entrent en jeu pour chaque langue.

Le développement des langues diffère d’un enfant bilingue à l’autre. L’apprentissage de deux langues en même temps dépend de plusieurs facteurs, comme :

· l’âge du début de l’exposition à chacune des langues;

· les environnements dans lesquels chaque langue est utilisée;

· le statut de chaque langue (majoritaire ou minoritaire);

· la ressemblance entre les deux langues (français-espagnol vs. français-arabe);

· surtout, le temps d’exposition à chacune des langues, à l’école et à la maison (fratrie, télévision, voisinage, etc.)

Q : Mon enfant peut-il être mélangé s’il apprend deux langues?

R : Non.

Dès un très jeune âge, les enfants peuvent différencier les langues qui les entourent. Votre enfant comprend qu’il parle deux langues et est capable de les apprendre et de les développer. S’il mélange les deux langues dans ses phrases, ça ne veut pas dire qu’il est mélangé. Il sait que vous le comprenez et s’exprime avec le mot qui lui vient le plus vite en tête. Le code-switching, étant le fait de mélanger les deux langues dans nos propos, est un phénomène normal chez les bilingues. Cela devrait s’ajuster avec le temps. D’un autre point de vue, si votre enfant a une difficulté langagière (expression, compréhension, prononciation), il pourra quand même devenir bilingue. Les différentes langues parlées ne le mélangeront pas. Cependant, ses difficultés se retrouveront probablement dans les deux langues. Cela est un autre sujet qui sera à suivre…

À retenir

Restez calme si :

· votre enfant apprend une nouvelle langue

· votre enfant a une langue dans laquelle il est plus fort

· votre enfant fait des « allers-retours » entre les langues

· vous ne parlez pas la langue qu’il apprend



publié par: Heba Kalakeche | Orthophoniste | Clinique Proaction


AJOUTER UN COMMENTAIRE  |  PARTAGER Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 
 

Les Jeux de Bri-Bri Inc.

Symbolicone - Jeux pour stimuler le développement du langage

Caouette, Hélène Orthophoniste







Parcours d
 
 

Pour tout commentaire, suggestion ou question à propos du blog ou bien pour mettre une annonce,
vous pouvez nous contacter à