Recherchez sur notre blogue

Recherche  

  • Les Jeux de Bri-Bri Inc. |  Des mots plein la bouche
  • Parcours d
  • L
 
         
 
 


RetourThérapie intensive en fluidité

À partir de l’âge scolaire, il est possible d’envisager une thérapie intensive pour le traitement du bégaiement, c’est-à-dire un suivi de plusieurs jours consécutifs où la personne qui bégaie apprend des stratégies pour devenir plus fluide. Plusieurs études ont démontré l’efficacité de cette modalité de traitement (Boberg & Kully, 1994; Craig et coll., 1996; Nilsén & Ramberg, 1999; Ménard & Pelletier, 2006).
 
Il faut cependant savoir que la participation à une thérapie intensive n’est qu’une partie du processus de traitement. Il est vrai que des améliorations importantes sont notées au cours de cette thérapies, mais ces ameliorations ne peuvent se maintenir si, par la suite, le travail ne se poursuit pas. En effet, le bégaiement étant un trouble sujet aux rechutes, il est recommandé que la personne continue à voir un orthophoniste pour poursuivre ses apprentissages et maintenir les acquis.
 
Au Québec, l’Association des jeunes bègues du Québec (AJBQ) offre, chaque été, trois therapies intensives de fluidité:
  • Groupe de 18 ans et plus: Thérapie intensive de 6 jours à Montréal – 6 au 11 juillet 2015
  • Groupe des 8-12 ans: Thérapie intensive de 6 jours au Camp Ville-Marie – 2 au 7 août 2015
  • Groupe des 13-17 ans: Thérapie intensive de 6 jours au Camp Ville-Marie – 2 au 7 août 2015
514.388.8455
info@ajbq.qc.ca
 
Références: 
Boberg, E. & Kully, D. (1994). “Long-term results of an intensive treatment program for adults and adolescents who stutter”. Journal of Speech and Hearing Research, 37, 1050-1059.
 
Craig, A., Hancock, K., Chang, E., McCready, C., Shepley, A., McCaul, A., Costello, D., Harding, S., Kehren, R., Masel, C. & Reilly, K. (1996). “A Controlled Clinical Trial for Stuttering in Persons Aged 9 to 14 Years”. Journal of Speech and Hearing Research, 39, 808-826.
 
Ménard, J., & Pelletier, J. (novembre 2006). « L‘apport du groupe dans l‘intervention: une modalité à retenir pour des services adaptés aux adolescents ». Conférence 7e congrès de réadaptation AERDPQ. Montréal.
 
Nilsén, C.H. & Ramberg, C. (1999). “ Evaluation of a Scandinavian intensive program for stuttering in adolescence”, Logopedics Phoniatrics Vocology, 24:2, 66-75.


publié par: Natacha Beausoleil | Orthophoniste | natachabeausoleil.com


AJOUTER UN COMMENTAIRE  |  PARTAGER Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 
 

Les Jeux de Bri-Bri Inc.

Symbolicone - Jeux pour stimuler le développement du langage

Caouette, Hélène Orthophoniste







Parcours d
 
 

Pour tout commentaire, suggestion ou question à propos du blog ou bien pour mettre une annonce,
vous pouvez nous contacter à