Recherchez sur notre blogue

Recherche  

  • Les Jeux de Bri-Bri Inc. |  Des mots plein la bouche
  • L
  • Parcours d
 
         
 
 


RetourLe bégaiement masqué

Certaines personnes bègues sont fluides, c’est-à-dire qu’elles ne produisent pas d’hésitation, ou très peu, lorsqu’elles parlent. Elles présentent un bégaiement dit « masqué » (Scharapan, 2012), ou délibérément caché, dissimulé.

Selon Swartz (1991), il y aurait plus de femmes que d’hommes qui masqueraient leur bégaiement.

Ce masquage viendrait de pensées automatiques négatives que la personne qui bégaie se formulerait, pas nécessairement consciemment. Voici des exemples de pensées répertoriées par De Cordoue & Etcheverry (2010):

v  « Si je peux cacher mon bégaiement à tout le monde même à mes proches, alors je ne suis pas vraiment bègue. »

v  « Si les gens autour de moi découvrent mon bégaiement, alors ils sauront que j’ai menti en cachant mon bégaiement. » 

v  « Si je bégaie devant des personnes qui ne me connaissent pas, elles auront immédiatement une mauvaise image de moi. » 

v« Quand je bégaie, je suis ridicule.»
 
v« Je ne dois pas bégayer sinon je ne serai pas aimé. »
 

Afin de masquer son bégaiement, la personne utiliserait diverses stratégies (Scharapas, 2012) :

Stratégies verbales

  • Ne rien dire (ou le moins possible)
  • Parler vite (éviter les interruptions et la pression de temps)
  • Parler lentement (anticiper mentalement la suite du message)
  • Pauses (faire semblant de réfléchir pour se donner du temps ou camoufler le bégaiement)
  • Évitement verbal (changer le mot – synonyme ou mot moins “difficile”)
  • Formulation autre (peut amener un manque de cohérence ou de sens)
  • Faux-semblants (faire comme si on ne se rappelait plus le mot)
  • Préparation des phrases (peut amener un manque de spontanéité)
Comportements

  • Fuite
  • Évitement social

Par ces stratégie, la personne arrive à « contrôler » son bégaiement, mais avec des efforts importants, parfois même extrêmes, et peu de satisfaction. Parler engendre un stress constant.

Le travail avec un orthophoniste peut aider cette personne à avoir une communication plus satisfaisante.

 

Références:

De Cordoue, H., Etcheverry, J. (2010). Les bégaiements intériorisés : une parole sous contrôle. Mémoire présenté en vue de l’obtention du Certificat de Capacité d’Orthophonie de l’Université de Nantes.


Scharapan, H. (2012). Les bégaiements masqués : comment lever le masque ? Mémoire présenté en vue de l’obtention du Certificat de Capacité d’Orthophonie, Université de Strasbourg.

Schwartz, M. F. ( 1991). Stutter no more. New York : Simon and Schuster.



publié par: Natacha Beausoleil | Orthophoniste | natachabeausoleil.com


AJOUTER UN COMMENTAIRE  |  PARTAGER Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 
 

Les Jeux de Bri-Bri Inc.

Symbolicone - Jeux pour stimuler le développement du langage

Caouette, Hélène Orthophoniste







Parcours d
 
 

Pour tout commentaire, suggestion ou question à propos du blog ou bien pour mettre une annonce,
vous pouvez nous contacter à