Recherchez sur notre blogue

Recherche  

  • Parcours d
  • Les Jeux de Bri-Bri Inc. |  Des mots plein la bouche
  • L
 
         
 
 


RetourAccès lexical et évocation lexicale

Voici un sujet méconnu du grand public, mais ô combien connu des orthophonistes pour ses répercussions sur le langage et les apprentissages scolaires: le trouble d’accès lexical.

Le trouble d’accès lexical communément appelé le «manque du mot» est décrit comme étant la difficulté pour une personne de trouver rapidement un mot, une information verbale. Les personnes ayant des difficultés d’accès lexical cherchent souvent leurs mots, emploient des mots imprécis « la chose, l’affaire, ça,…) et c’est ce qui fait que certains ont l’air d’hésiter et/ou de bégayer. Souvent, ces gens ont l’air d’avoir un vocabulaire faible et emploient des mots répétitifs (ex : le verbe «faire» au lieu de «cuisiner, construire, téléphoner, etc.»). En tant qu’adulte, il peut nous arriver souvent que nous cherchions nos mots car nous sommes fatigués ou distraits et aussi malheureusement vieillissant. Par contre, pour un enfant dont le cerveau est tout neuf, il est anormal que cette difficulté soit présente et elle peut grandement influencer les apprentissages scolaires. En effet, à l’école, la capacité d’accès lexical est constamment sollicitée dans toutes les matières. En lecture, ils doivent nommer rapidement les graphèmes (lettres associées aux sons de la langue) pour lire les mots ou bien retrouver et dire un mot appris par cœur. En mathématique, ils doivent dire leurs tables. En écriture, ils doivent se rappeler comment s’écrit un mot et ainsi de suite.

Le trouble d’accès lexical est souvent confondu avec le trouble d’évocation lexicale. Le trouble d’évocation lexicale est bien différent car il réfère à une difficulté à dire ou évoquer des mots selon un sujet donné : catégoriel (ex : catégorie des animaux, des vêtements), phonétique (des mots qui ont le son «ch», «ou», «f») et sémantique (le mot «chien» te fait penser à quoi?). Ainsi, la capacité d’évocation lexicale est tout aussi importante pour les apprentissages scolaires, mais influence différemment. Les difficultés d’évocation lexicale sont liées aux difficultés d’imagerie mentale (s’imaginer une situation vécue) et donc des difficultés à faire des liens, des inférences et des associations sémantiques. Ceci est grandement nécessaire en lecture surtout après l’âge de 9 ans où les enfants doivent répondre à des questions dont les réponses ne sont pas dans le texte.



publié par: Céline de Brito | Orthophoniste | Les Jeux de Bri-Bri Inc.


Bonjour,

j'ai fait passer une évaluation à mon fils de 11 ans(5ième année), principalement pour son TDA mais aussi pour vérifier s'il n'aurait pas un autre trouble d'apprentissage car il a toujours eu de la difficulté à trouver les mots pour parler de quelque chose....et encore plus pour l'écrire...
À nous, il nous a tellement de fois répondu: Ben, tu l'sais c'que j'veux dire!

Oui, il utilise très peu de vocabulaire autant à l'oral que dans ses écrits.

Nous faisons l'école-maison avec lui et donc, nous travaillons en 1 pour 1 très souvent.
Ses tests ne révélaient aucun retard, si ce n'est des trucs de distractions qui lui faisaient manquer quelques exercices.

Ma question est celle-ci: se peut-il que ce trouble ne soit pas identifiable lors d'une évaluation de ce genre?

Elle l'a fait parler pourtant sur divers sujets.... mais soit les standards ne sont pas élevés, soit, mon fils s'est bien débrouillé...

Toujours est-il que nous devons retarder son entrée au secondaire pour lui donner une chance...
Il n'arrive pas assez rapidement à compléter des situations d'écriture (aussi dû à son déficit d'attention- difficulté d'organisation....) et même s'il a une bonne compréhension des règles de grammaire ou de maths, il ne rentre pas dans le temps et fait d'innombrables fautes d’inattention.

S'exprimer oralement lui est très pénible. Il résumera une activité en une phrase bien souvent...et ensuite, il ne sait plus quoi dire, comment le dire...et ça sort tout croche...avec des mots comme "l'affaire, le truc, etc.) Et cela, depuis qu'il est petit...

Comment fait-on pour diagnostiquer ce problème?

commenté par: Mélanie C. le 08-03-2012

Bonjour,
Par quel professionnel avez-vous fait évaluer votre fils?
Ce genre de problématique est identifiable en orthophonie.
Généralement, une personne qui ne présente qu'un déficit de l'attention n'a pas de difficultés d'apprentissages. La personne peut avoir de la difficulté à se concentrer et focuser, mais elle apprend facilement surtout dans du 1-1.

commenté par: celine le 10-03-2012

Bonjour, ma fille est en 3e année et je viens de lui acheter un ipod touch avec Antidote mobile (recommandé par une orthophoniste) mais l'orthopédagogue veut que je lui procure autre chose... elle dit que sa lui prend un dictionnaire électronique qui aurait la même façon de fonctionner que le dictionnaire Euréka... je ne trouve pas où me procurer un dictionnaire électronique qui a le même fonctionnement... je suis vraiment désespérée. c'est vraiment difficile d'aider ma fille lorsque je perds mes énergies à essayer de trouver... j'ai fait le tour des commerces de mon coin et niette... quand j'ai demandé ce que je devais acheter, le nom, l'orthopédagogue ne m'a jamais rien répondue... pouvez-vous m'aider? Merci infiniment :-)

commenté par: kathy le 23-03-2012

Je crois qu'elle voulait parler du lexibook, mais il ne fonctionne pas comme Eurêka. Je ne connais aucun dictionnaire électronique qui fonctionne comme Eurêka. Par contre, il y a une tablette électronique qui vient de sortir, (haylemtechnologies.ca). En fait, votre fille doit essayer les outils et déterminer elle-même si elle aime ou non, car les professionnels sont là pour vous guider, mais nous ne sommes pas dyslexiques... Il faut donc se renseigner sur ce qu'il y a sur le marché et essayer. Pour ma part, je suis une fanatique de Ipod, Ipad..., mais j'ai plusieurs élèves qui adorent aussi le lexibook. Vous pouvez voir chez magie-mots.com ou à la boutique éducative.

commenté par: Céline le 28-03-2012

Bonjour, Je suis très étonné de lire qu'une personne qui a un déficit de l'attention n'a pas de difficultés d'apprentissage. J'ai deux enfants qui ont des TDA (sans autres troubles associés) et je peux vous dire qu'ils éprouvent de la difficulté à apprendre et cela même en 1-1.

commenté par: Martin le 05-09-2012

Pouvez vous expliquer ce que veut dire travailler 1pour1?

commenté par: Rosalie le 20-05-2015

Bonjour,

serait-il possible de transmettre vos sources concernant l'article sur l'évocation et l'accès lexical ?

Cordialement, LM

commenté par: Lucie le 14-07-2015

Bonjour,
cet article est basé sur notre expérience en orthophonie et sur les formations que nous avons suivi en orthophonie entre autre celle de Josée Pouliot, orthophoniste. Il y a peu de recherche en ce domaine.

commenté par: Céline le 12-08-2015

Mon fils de 9 a été diagnostiquée avec un trouble d'accès lexical. Est-ce possible qu'il a énormément de la difficulté à faire des communications orales dû à son trouble d'accès?

commenté par: Karine le 05-11-2015

AJOUTER UN COMMENTAIRE  |  PARTAGER Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 
 

Les Jeux de Bri-Bri Inc.

Symbolicone - Jeux pour stimuler le développement du langage

Caouette, Hélène Orthophoniste







Parcours d
 
 

Pour tout commentaire, suggestion ou question à propos du blog ou bien pour mettre une annonce,
vous pouvez nous contacter à