Recherchez sur notre blogue

Recherche  

  • Les Jeux de Bri-Bri Inc. |  Des mots plein la bouche
  • Parcours d
  • L
 
         
 
 


RetourRetard de langage ou dysphasie? Comment y voir plus clair?

Le retard de langage chez l’enfant est une problématique développementale qui se caractérise par un développement plus lent du langage, en comparaison à d’autres enfants du même âge. Le langage s’apparente à celui d’un enfant plus jeune et peut affecter la formulation des phrases, l’acquisition du vocabulaire, la prononciation de certains sons ou la compréhension verbale des consignes, questions, mots ou concepts. Par exemple, un enfant peut accuser un retard pour dire plusieurs mots courants (ex: maman, papa) et communiquer plutôt par les gestes. La compréhension est souvent meilleure que l’expression. L’évolution du langage est lente mais normale au niveau des différents stades de développement, sans trouble majeur de l’organisation du langage. Bien que le retard de langage soit généralement rattrapé avant l’entrée à la maternelle, il est préférable de ne pas attendre que “le temps arrange les choses” et consulter un orthophoniste rapidement, car tout problème dans le développement du langage chez un enfant doit être pris au sérieux et évalué adéquatement. Pour savoir quand consulter un orthophoniste et connaître les indices d’un retard ou d’un trouble de langage, vous pouvez vous référer à la toise “Je grandis, je communique” de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ).


Quant à la
dysphasie ou trouble primaire du langage, il s’agit d’un trouble neurologique congénital qui affecte de façon variable et hétérogène le développement de plus d’une composante du langage: la compréhension, les sons, les phrases, le vocabulaire, les interactions sociales, etc. L’individu peut avoir du mal à se faire comprendre par son entourage, à comprendre des consignes, questions, mots ou concepts (particulièrement les concepts spatio-temporels), à mémoriser des sons et des mots, à formuler des phrases adéquates au plan grammatical (ex: style télégraphique, omission des mots grammaticaux), à nommer des objets, etc. Le trouble primaire du langage a des répercussions dans plusieurs sphères de la vie de l’enfant, dont les apprentissages et la communication de tous les jours. Contrairement au retard de langage, la dysphasie coexiste souvent avec d’autres déficiences et persiste dans le temps malgré l’intervention, bien que des progrès notables soient possibles avec le soutien d’un orthophoniste. Le développement du langage en contexte de dysphasie est atypique, en ce sens qu’il ne s’apparente pas à celui d’un enfant plus jeune. Avant de conclure à une dysphasie, l’enfant doit être âgé d’au moins 4 ans, et l’orthophoniste s’assure par des évaluations complémentaires que le trouble est bien primaire, c’est-à-dire qu’il ne découle pas d’une condition concomitante ou d’un autre déficit (ex: déficit sensoriel, déficience intellectuelle). Également, l’orthophoniste doit constater que les difficultés demeurent malgré l’intervention. L’évaluation précoce en orthophonie et le suivi du développement du langage sont des éléments indispensables au diagnostic de la dysphasie et à son diagnostic différentiel avec le retard de langage.

Pour plus d’informations sur la dysphasie, vous pouvez consulter la section “Liens/Ressources” du site web de la Clinique multhérapie Proaction.



publié par: Agathe Tupula Kabola | Orthophoniste | Clinique Proaction


AJOUTER UN COMMENTAIRE  |  PARTAGER Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 
 

Les Jeux de Bri-Bri Inc.

Symbolicone - Jeux pour stimuler le développement du langage

Caouette, Hélène Orthophoniste







Parcours d
 
 

Pour tout commentaire, suggestion ou question à propos du blog ou bien pour mettre une annonce,
vous pouvez nous contacter à