Recherchez sur notre blogue

Recherche  

  • Les Jeux de Bri-Bri Inc. |  Des mots plein la bouche
  • Parcours d
  • L
 
         
 
 


RetourL’art d’organiser ses idées grâce au mindmapping

Connaissez-vous les cartes mentales, plus communément appelées “mindmapping”? J’ai entendu parler de cette méthode il y a quelques années, dans le cadre d’une formation en lecture rapide. Depuis, j’y ai recours très régulièrement pour synthétiser et mieux intégrer une masse d’informations, par exemple, suite à une conférence, un congrès, une formation, pendant la lecture d’un livre ou d’un article scientifique, ou pour préparer une réunion d’équipe. Je me sers aussi du mindmapping lorsque j’anime une formation ou quand je donne une présentation. Il s’agit d’un outil très efficace pour organiser des idées ou des notions à propos d’un sujet donné, afin d’avoir une vision d’ensemble de ce sujet.

Le concept de mindmap, élaboré par le psychologue anglais Tony Buznan dans les années ‘70, est assez simple. Pour créer une carte mentale ou cognitive, on fait d’abord un remue-méninges (brainstorm) à propos du sujet dont on veut discuter ou sur lequel on souhaite écrire. Les mots clé sont notés au fur et à mesure. Le thème principal est écrit ou illustré (encore mieux!) au centre de la carte, et des branches sont tracées tout autour. Sur celles-ci, on indique les idées principales (mots clé ou courtes phrases). Ensuite, les branches se multiplient ou se segmentent en idées secondaires, tertiaires, etc. On ajoute finalement des images pertinentes et de la couleur, afin de capter plus rapidement les idées, rendre le tout visuellement intéressant et faciliter la compréhension. Tout au long du processus, on développe de nouvelles idées, on fait des liens et on réaménage la structure au besoin. Si on est en panne d’idées, on peut se poser les questions “qui, quoi, où, quand, pourquoi, comment, combien, etc.”. Attention! Le tout doit être lisible et attrayant, et la carte ne doit pas être trop chargée.

En clinique, je montre souvent à mes patients, petits ou grands, cet outil grâce auquel ils peuvent visualiser et mieux contrôler un sujet. Que ce soit pour aider un élève à maîtriser sa présentation orale, à rédiger un texte explicatif pour un travail de français, ou encore, simplement pour aider un enfant à élaborer davantage son discours lorsqu’il raconte un événement vécu ou une histoire. Les cartes mentales permettent de mieux visualiser l’information, d’établir plus facilement des liens entre des concepts, d’augmenter la motivation grâce aux couleurs et illustrations qu’on y ajoute, de mémoriser l’information essentielle (très pratique pour les examens!) et de communiquer des informations à de tierces personnes (très pratique pour les travaux d’équipe et les réunions!). Les cartes cognitives sont en constante évolution, donc il est toujours possible de modifier ultérieurement sa structure ou de l’enrichir avec de nouvelles idées qui nous viennent à l’esprit, en alimentant la réflexion.

Ce vidéo (en anglais) explique bien les différentes étapes pour réaliser une carte mentale à l’aide du programme iMindMap. Il est possible de télécharger gratuitement ce logiciel pour utiliser les fonctions de base. Bon visionnement!

 



publié par: Agathe Tupula Kabola | Orthophoniste | Clinique Proaction


AJOUTER UN COMMENTAIRE  |  PARTAGER Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 
 

Les Jeux de Bri-Bri Inc.

Symbolicone - Jeux pour stimuler le développement du langage

Caouette, Hélène Orthophoniste







Parcours d
 
 

Pour tout commentaire, suggestion ou question à propos du blog ou bien pour mettre une annonce,
vous pouvez nous contacter à