Recherchez sur notre blogue

Recherche  

  • Parcours d
  • L
  • Les Jeux de Bri-Bri Inc. |  Des mots plein la bouche
 
         
 
 


RetourConseils aux enseignants pour économiser et prendre soin de leur voix

La profession d’enseignant est reconnue pour être exigeante vocalement. Les enseignants sont souvent obligés de parler fort dans des classes bruyantes pendant de longues périodes sans beaucoup de temps pour se reposer ou récupérer.  Des travaux de recherches1 ont d’ailleurs rapporté un taux plus élevé de troubles de la voix chez les enseignants au cours de leur vie, soit environ 58% comparativement à 29% pour la population générale. L'enseignement apparaît donc comme un métier à haut risque pour les troubles de la voix.
 
Regroupés sous l’acronyme VOIX pour aisément les retenir, voici quelques conseils2 aux enseignants pour économiser et prendre soin de leur voix :
 
Verre d’eau :
Buvez 6 à 8 verres d’eau par jour pour hydrater suffisamment les cordes vocales. Parler assèche la gorge.  Lorsque cela se produit, les sécrétions naturelles deviennent encombrantes, la gorge irritée.  On est porté à se râcler la gorge.  Boire de l’eau permet de soulager ces malaises. Prenez régulièrement de petites gorgées.
 
ORL/Orthophoniste :
Consultez un médecin ORL et/ou un orthophoniste dès qu’une modification de la voix (la voix est souvent plus grave), un enrouement ou encore une douleur dans la gorge perdure plus d’une semaine. Ceci afin de prévenir les difficultés et intervenir rapidement. 
 
Imposez-vous du repos vocal :
Reposez votre voix sur l’heure du midi et lors de pauses. Pendant les classes, essayez d’avoir 10 minutes de repos vocal par heure. Pour ce faire, alternez entre des activités individuelles (silencieuses) et des activités interactives, ayez vos instructions sur une feuille que vous pourrez remettre aux élèves ou utilisez des élèves pour répéter l’information. Le fonctionnement des cordes vocales est assuré par un système musculaire complexe qui a besoin de repos pour récupérer: Accordez-lui un répit!
 
X- À ne pas faire…
La plupart des troubles de voix proviennent d'un usage abusif ou mauvais de la voix. 
- Crier. 
- Râcler sa gorge.
- Parler à bout de souffle.
- Parler dans un environnement bruyant.  
- Parler avec une intonation monotone ou avec une tonalité trop aiguë.
 
Sur ce, bonne rentrée!
 
Marie-Ève Caty, 
Professeure-chercheure et orthophoniste
 
Sources :
Roy, N., Merrill, R. M., Thibeault, S., Parsa, R. A., Gray, S. D., & Smith, E. M. (2004). Prevalence of voice disorders in teachers and the general population. Journal of Speech, Language, and Hearing Research, 47(2), 281-293.
2 Conseils tirés de : Provincial Voice Care Resource Program (1993-2014). Vocal Hygiene: How to Get the Best Mileage from Your Voice. Repéré à http://pvcrp.com/vocal_hygiene.php


publié par: Marie-Ève Caty | Orthophoniste | Université de Trois-Rivières


Je ne pensais pas à une prévalence si élevée chez les enseignants et chez le tout-venant..

commenté par: Titeperrine le 23-09-2015

AJOUTER UN COMMENTAIRE  |  PARTAGER Partager sur Facebook Partager sur Twitter
 
 

Les Jeux de Bri-Bri Inc.

Symbolicone - Jeux pour stimuler le développement du langage

Caouette, Hélène Orthophoniste







Parcours d
 
 

Pour tout commentaire, suggestion ou question à propos du blog ou bien pour mettre une annonce,
vous pouvez nous contacter à